Get Adobe Flash player

A toi qui cherches Dieu …

Désires-tu la vie monastique ? Alors, nous te demandons : Qui cherches-tu ?
C’est la question essentielle de l’itinéraire monastique car au Chapitre 58 de sa Règle, Saint Benoît pose la question :
Est-ce que le nouveau venu cherche vraiment Dieu ? 

Pendant son noviciat à Cîteaux, St-Bernard avait sans cesse à l’esprit la question :
Pourquoi es-tu venu ici ? C’est cette même question qui t’est posée aujourd’hui : Pourquoi es-tu venue ici ?

Pour chercher Dieu. Autrement dit, pour vivre dans son intimité.
Tout le parcours de la vie monastique a pour but de pouvoir dire un jour :
« Oui, je veux me donner à toi Jésus, à Toi Seul ».

 
Témoignage de Sr Claire-Elizabeth, entrée au monastère en 2003

 « Venir au monastère, cela demande de faire le saut en dehors de soi-même vers Dieu et vers les sœurs que je rejoins.
C’est un chemin de foi, de confiance, d’amour et de vérité. Il s’agit de découvrir d’abord que c’est cette vie-là que j’aime
et ensuite de durer dans la fidélité en me laissant transformer. C’est le désir « d’un plus de vie » qui me fait faire le saut ;
c’est aussi la confiance que je reçois des autres et en premier, de Dieu qui m’aide. Ce premier appel à le suivre, cela nous accompagne toujours : il est notre mémoire, il aide à persévérer malgré les difficultés rencontrées, il aide à passer les étapes.

L’appel de Dieu : c’est un appel ressenti parfois clairement, parfois avec moins d’évidence.
Désir de prière, de se donner au Christ, désir de solitude mais aussi désir de vie commune.
On vient au monastère une première fois et on pressent que c’est là qu’on est appelé. On manifeste son désir d’entrer. »



Les étapes principales


Le premier  contact

Après un séjour à l’hôtellerie du monastère, la personne habitée par le désir de s’engager dans la vie monastique est admise pour un stage. Le stage est un temps vécu intégralement en communauté qui permet de découvrir de façon concrète la vie de prière et de travail. Durant ce séjour, la stagiaire est accompagnée par la maîtresse des novices qui l’aidera à discerner si le Christ l’appelle vraiment à le suivre dans cette communauté.

La durée du stage est d’un mois minimum. La stagiaire retourne ensuite chez elle pour faire le point  et prendre une décision.
A la suite de ce temps de recul, avec l’accord de la Prieure et de la Maîtresse des novices, elle peut solliciter son entrée comme  postulante.


Le postulat

Le postulat est la première étape de la vie monastique. Il dure entre 6 mois et un an  et permet à la nouvelle venue de s’initier à la vie monastique telle qu’elle est vécue en communauté. C’est la découverte plus en profondeur de la vie fraternelle, de la prière et de tout ce qui fait une vie monastique.


Le noviciat

Il est inauguré avec la prise d’habit : une cérémonie simple et belle où la postulante entourée des sœurs réunies dans la salle du Chapitre reçoit l’habit blanc de novice et le nom de « sœur ». Le temps du noviciat est un temps de désert car il exige une  rupture et une mise à distance de ce que l’on quitte : la famille, les amis, les responsabilités. Ce temps dure 2 ans et constitue une étape importante et fondatrice par la connaissance de soi et le travail intérieur qui en découle pour choisir le Christ. Durant ce temps, se poursuivent la formation spirituelle, l’intégration progressive à la vie  communautaire et le discernement, c’est-à-dire la vérification de l’appel reçu.


La  profession  temporaire

Au terme de ces deux ans de noviciat, si l’appel à la vie monastique est confirmé, la novice prononce ses premiers vœux.
Ce temps de profession temporaire qui dure 3 ans est une étape d’intégration plus grande à la vie de la communauté
avec la prise de responsabilités, un temps où la formation s’approfondit et s’intensifie par le biais des études bibliques, patristiques, philosophiques, théologiques.


La profession  solennelle

C’est l’engagement définitif à la suite du Christ-Jésus, le « pour toujours » qui engage réciproquement la sœur et la communauté.
La sœur se donne au Christ par la foi et prononce publiquement les vœux d’obéissance, de conversion de vie (qui inclut pauvreté et chasteté) et de stabilité selon la Règle de Saint-Benoît.








Monastère Cistercien de la PAIX-DIEU   -   1064, Chemin de Cabanoule - 30140 Anduze   -   Tél : 04 66 61 73 44 / Fax : 04 66 61 87 94

Copyright © 2017  /  Conception : www.graffiti-connexion.com