Get Adobe Flash player

C’était grande fête ce samedi 4 juin au monastère de la Paix-Dieu à Cabanoule où Sœur Isabelle fêtait ses cinquante ans de profession religieuse entourée de ses deux familles : six de ses quatorze frères et sœurs, neveux et nièces
( ça faisait beaucoup de monde!), et sa famille religieuse, ses sœurs de Cabanoule et d’autres congrégations, sans oublier les laïcs cisterciens, les amis du monastère…C’est Mgr Wattebled qui présidait la messe en présence de Dom Hugues de Notre Dame des Neiges, du Père Marie aumônier du monastère, des Pères Michel Hierle, Alain Noblet, Michel Thibaut

C’est le Père évêque qui prononça l’homélie à partir des textes choisis par Sr Isabelle : l’hymne à l’amour de St Paul, le psaume 62 « …Ton amour vaut mieux que la vie.Tu seras la louange de mes lèvres… » et l’évangile du fils prodigue (sans le fils ainé !). Puis ce fût le rite propre du jubilé mais avec quelque surprise! Pour dire tout ce que Sr Isabelle apportait à sa communauté Sr Elizabeth, la prieure, avait choisi de lui offrir, selon la symbolique des plantes, une branche de buis (la persévérance) d’olivier (la paix), un bambou (la modestie), de la menthe (la sagesse), une fougère (la franchise), du romarin (la jeunesse de cœur), un géranium (la joie d’être ensemble). Son panier rempli, Sr Isabelle renouvela sa profession et Mgr Wattebled invita l’assemblée à prier
« pour que le Seigneur la conduise en sécurité au port du salut ».

Ensuite la famille de Sr Isabelle assura la procession des offrandes et l’accompagnement musical.

Avant l'envoi final Sr Elizabeth remit à sœur Isabelle le bâton du jubilé (symbole de la croix du Christ, soutien physique et spirituel)  et Mgr Wattebled la bénédiction papale. Comme le veut la tradition un apéritif et un repas réunirent tous les participants. Pour une fois Sr Isabelle oublia ses soucis de cuisinière de l’hôtellerie, retrouva les chants de sa Vendée natale et évoqua dans de grands fous-rires avec sa famille les souvenirs de leur enfance faisant ainsi  revivre l’histoire d’une grande famille aimante et croyante dans une époque un peu disparue. C'est dans cette joyeuse ambiance que Sr Isabelle reçut son cadeau d’anniversaire : un petit accordéon, un rêve d'enfant.

Pour clore la journée Sr Elizabeth proposa la visite des lieux à la famille et ce n'est qu'à l'heure des vêpres que le monastère retrouva sa vie habituelle.